BOINC OCCITANIA

Boinc occitanie


Neurona@home

Partagez
avatar
mjm47
Occitan
Occitan

Nombre de messages : 1567
Age : 47
Localisation : Villeneuve sur Lot
Date d'inscription : 01/05/2008

Neurona@home

Message par mjm47 le Ven 17 Juin - 11:53

Projet: http://falua.cesfelipesegundo.com/Neurona/
Site de l'université : http://falua.cesfelipesegundo.com/?page_id=40&lang=fr
Forum: http://falua.cesfelipesegundo.com/Neurona/forum_index.php
Server Status : http://falua.cesfelipesegundo.com/Neurona/server_status.php
Server Status (détails) : http://falua.cesfelipesegundo.com/Neurona/server_status_detailed.php


• Le cerveau humain comprend plus de 10 millions de neurones, avec, en moyenne 10’000 connexions synaptiques entre eux.
• Même au sein de « mini cerveaux », tels que ceux d’insectes, on retrouve cette surprenante complexité: le cerveau d’une abeille contient environ 960’000 neurones qui leur offre une mémoire ahurissante et un répertoire comportemental exhaustif, et cela malgré leur petite taille
• Il est avéré que la synchronisation de l’activation d’un large ensemble de neurones est liée à un facteur olfactif chez les insectes.
• Dans les oscillations neuronales humaines, elle est aussi présente, mais la synchronisation est beaucoup plus marquée dans les fonctions suivantes, comme l’attention, la mémoire et la conscience.
• L’origine et même le rôle de ces oscillations sont encore mal compris.

Les principaux enjeux du modèle

• Nous considérons un modèle, dans lequel, un ensemble de nœuds excitateurs et inhibiteurs peut activer ou désactiver des nœuds voisins, conformément à un ensemble de règles probabilistes.
• Le neurone automate cellulaire est un artefact très simple avec seulement trois états : tir, au repos ou réfractaire.
• Nous nous intéressons aux caractéristiques du cerveau et aux conséquences sur celui-ci qui émergent de sa structure de réseau complexe.
• Dans ce but, nous devons envisager un cerveau artificiel avec 1.000.000 neurones, un nombre qui dépasse la taille typique d’un cerveau d’insectes.

Objectifs

Les simulations de notre projet du cerveau, les automates cellulaires, dans un réseau aléatoire devraient nous permettent de comprendre:
• L’émergence des oscillations du cerveau comme collective de tir.
• L’efficacité des réseaux de neurones artificiels comme dispositifs discriminants.
• Le rôle de la structure du réseau de cerveaux en traitement de l’information.



Important:

AVERTISSEMENT

Veuillez prendre conscience qu’en raison de la nature du réseau simulé, , ce projet requiert une énorme quantité de RAM, entre 3 et 6 gigaoctet par unité de travail, et très probablement cette quantité augmentera dans les prochains mois avec l’avancée du projet. Vous aurez besoin d’un 64 bits approprié Linux ou Windows PC (du aux exigences RAM, il n’existe aucune application 32 Bits). De ce fait, l’abonnement de ce projet est fait uniquement par un code d’invitation à la demande du bénévole.


_________________

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 22:33